Article
Article

Un quotient émotionnel hors norme pour les aidants proches ?

L’être humain est un être social.
Nous évoluons grâce à notre relation avec les autres. Nous trouvons une certaine aisance dans cette interdépendance. Qu’il s’agisse d’être connecté avec les autres, partager des émotions ou des histoires, l’interaction avec l’autre est bien ancrée dans la nature humaine.

 

La qualité des interactions entre deux individus dépend directement de la qualité de leur communication.

 

Dans un écosystème comme celui d’une entreprise, la capacité à comprendre l’autre vous permettra une plus grande réussite professionnelle. Sans compter que vos relations seront de meilleures qualités. Si vous cherchez des personnes qui répondent à ces caractéristiques, vous les trouverez probablement chez les aidants proches.

 

L’art d’écouter

 

Les personnes qui ont besoin d’aide, surtout les personnes âgées, éprouvent souvent le besoin de raconter des histoires ou du moins de pouvoir parler à quelqu’un. Aucune surprise jusque-là, direz-vous. Mais qu’est-ce que cela implique pour les aidants qui passent 10h par semaine avec un proche dans la nécessité ?

 

Mon frère de 25 ans a été diagnostiqué avec le lymphome de Hodgkin de stade 4 alors que je venais d’être promue DRH. Je suis donc devenu aidant proche. Je l’ai nourri quand il était trop faible pour se nourrir, je l’ai nettoyé quand il ne pouvait pas arriver à la toilette, et je l’ai fait sourire. Tout ce que je pouvais faire était de s’asseoir avec lui, de l’écouter, de raconter des blagues et d’alléger sa charge. Il nous a quittés le vendredi 27 juin 2014. Je ne regrette rien. Être soignant est difficile à la fois émotionnellement et physiquement, mais il a formé ce que je suis aujourd’hui.

Isabelle

 

Les aidants ont tendance à être à l’écoute. Ils sont soucieux des éventuels problèmes rencontrés par leurs proches et prennent davantage en considération le feedback. De plus, ils sont amenés à entrer en contact avec des professionnels très variés. Cette tendance à comprendre plutôt que d’être compris est aujourd’hui mise en valeur dans nos entreprises. Et l’aidant proche en est un exemple très particulier. Sa capacité à écouter lui offre une valeur ajoutée très appréciée dans le monde professionnel.

 

Intelligence émotionnelle

 

Si la capacité à écouter ses proches est essentielle pour les aidants, ceux-ci doivent également faire preuve d’empathie. Il s’agit d’intelligence émotionnelle : être amené à se mettre à la place de quelqu’un d’autre pour véritablement composer avec ses émotions tout en étant capable de reconnaitre, comprendre et maîtriser ses propres émotions.

Les aidants deviennent de par leur expérience des professionnels plus sensibles aux besoins des autres. Ils font dès lors preuve d’une meilleure compréhension de leur environnement car ils sont capables de relativiser et comprendre leur entourage. Mais surtout, cette expérience a tendance à améliorer leurs relations professionnelles.

 

IQ gets you hired, but EQ get you promoted

(On vous embauche sur votre quotient intellectuel, mais c’est votre quotient émotionnel qui vous vaut une promotion.)

 

Ainsi, les personnes dotées d’un quotient émotionnel supérieur à la moyenne peuvent:

– Mieux s’adapter à leur environnement
– Éviter les conflits potentiels
– Partager une vision commune en vue d’une collaboration
– Imposer le respect de leur entourage

 

C’est ainsi que les travailleurs ayant développé une intelligence émotionnelle particulière sont en général plus à même de devenir les leaders de demain. Sans compter qu’un professionnel capable de se préoccuper de façon authentique de son entourage sera toujours davantage apprécié au sein de l’équipe et contribuera à une meilleure ambiance sur le lieu de travail.

Et pour la petite anecdote, il a été démontré que c’est lorsque les recrutements prennent en compte le QE (Quotient Emotionnel) que le turn-over est le plus faible. Un hasard ? Probablement pas… Cela dit au passage, le coût du remplacement d’un salarié dans une entreprise s’élève à 15 000 euros. Alors plutôt QI ou QE ?

Découvrez les chiffres clés

Contactez-nous







*   Champs obligatoires