Article
Article

Les aidants proches, un avantage compétitif !

Suzanne se lève dès 5 heures du matin pour profiter d’un moment de calme et écrire son journal. Puis elle se prépare pour aller au travail, réveille sa mère et attend l’arrivée de l’aide à domicile. Elle lui transmet les informations nécessaires concernant l’état de santé de sa mère, discute avec son mari sur les choses à faire avant de quitter son domicile à 7h.

aidant-avantage-competitif

 

Jusqu’à trois personnes sur cinq seront un jour aidant proche. Qu’il s’agisse d’un conjoint malade, d’un enfant handicapé, d’un parent atteint de démence, voire d’un voisin à mobilité réduite, la majorité de votre personnel est ou sera tôt ou tard aidant proche (AP). On ne les voit pas toujours car le sujet reste souvent tabou dans le milieu professionnel, mais ils sont bien là. Et heureusement qu’ils sont là! Car ils permettent d’éviter l’isolement et la solitude des personnes dans le besoin. Ce qui n’est pas négligeable quand on sait que près d’un senior sur deux souffre de solitude.

Pourtant, de nombreux aidants proches travaillent à temps plein et malgré tout ils continuent à consacrer en moyenne un peu plus de 4h par jour aux soins, en compromettant bien souvent leur propre bien-être. Si ceux-ci ne sont pas rémunérés pour leurs activités, la valeur économique moyenne de l’aide des proches varie entre 267 et 1 194 euros par mois. Or, ce chiffre est en croissance au vu du vieillissement de la génération des baby-boomers et de l’explosion des maladies chroniques.

Mais qui sont-ils? Et surtout pourquoi votre entreprise en a-t- elle tant besoin ?

 

Zoom sur les aidants proches

Les aidants proches sont fréquemment amenés à sortir de leur zone de confort. En plus d’être souvent dotés de qualités innées, ils ont aussi tendance à acquérir de nouvelles compétences rapidement afin de répondre aux différents besoins de leurs proches. En effet, les aidants proches ne sont pas seulement des personnes responsables, fiables et engagées. Ce sont également des professionnels à haute valeur ajoutée capables de toujours retomber sur leurs pattes, quelle que soit la situation. Ce qui leur vaut parfois de sauver des vies.

Nous pouvons regrouper leurs aptitudes en trois groupes.

 

Organisationnelles

Les aidants proches cumulent en général un quart temps, voire un mi-temps en plus de leur activité professionnelle. Aussi, doivent-ils faire face à des niveaux importants de stress et apprendre à organiser leurs journées convenablement pour maintenir un équilibre entre vie privée et vie professionnelle.


Relationnelles

La relation des aidants avec leur proche est essentielle pour le bien-être de l’un comme de l’autre. Si le proche a besoin de support, il est essentiel pour l’aidant d’être à l’écoute et de composer avec les émotions de celui-ci.

 

Entrepreneuriales

Les aidants prennent donc des initiatives et font preuve de persévérance car c’est un rôle que l’on peut jouer pendant plusieurs années. S’il s’agit là d’un bel exemple de leadership, ils restent en général très humbles quant à leurs prouesses.

 

Pour résumer, l’aidant proche est capable de s’organiser pour gagner en productivité malgré les contraintes de temps. Il est apprécié pour sa capacité à interagir avec les autres et forge des relations de qualité. De plus, il entreprend et inspire son entourage. Ce sont là les qualités les plus recherchées dans nos entreprises aujourd’hui. L’aidant proche est donc un atout pour votre équipe. Mais est-il considéré comme tel ?

 

Suzanne est sur le chemin du travail, les soucis lui reviennent en tête et pourtant, elle a été nommée employé de l’année le mois passé. Ses collègues l’adorent et sa productivité est un exemple au sein de l’entreprise. Mais elle se pose des questions. Quand est-ce que son supérieur prendra en compte sa requête d’une pause plus longue à midi ? Pourra-t- elle un jour travailler depuis son domicile ? Combien de temps pourra-t- elle encore tenir à ce rythme ?

Découvrez les chiffres clés

Contactez-nous







*   Champs obligatoires